Matérialisation et cartographie du nouveau tracé de frontières entre l’Arabie Saoudite et le Qatar

Version imprimableEnvoyer à un ami

Saudi Arabia and Qatar Final meetingL’Etat du Qatar et le Royaume d’Arabie Saoudite ont décidé de modifier le tracé d’une partie de leur frontière commune. En 2010, IGN France International a gagné un appel d’offres permettant de réaliser la démarcation de la frontière terrestre et la délimitation des lignes frontières offshore sur 42 km, entre les 2 pays. Débuté en 2010, ce projet a officiellement pris fin en février 2013.

La cérémonie de clôture s’est tenue à Riyad en présence du Comité technique conjoint (JTC) en charge des négociations frontalières entre les 2 pays. Ce comité composé de dix membres de chaque nationalité, est dirigé pour l’Arabie Saoudite par le Président de la General Commission for Survey et pour le Qatar par le Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères.

A cette occasion, le JTC a exprimé sa grande satisfaction quant au travail réalisé :Saudi Arabia and Qatar - border marker

  • L’implantation de nouvelles bornes frontières sur les 40 kilomètres du nouveau tracé.
  • La cartographie de ce nouveau tracé au 1:50.000 (3 feuilles) et au 1:10.000 (9  feuilles) autour des points frontières principaux.
  • La vérification du réseau de bornage mis en place dans le cadre du projet précédent.
  • La cartographie au 1:100.000 (5 feuilles) de la frontière terrestre et maritime.
  • La cartographie au 1:250.000 (2 feuilles) et au 1:350.000 (1 feuille) de l’ensemble de la zone concernée.
  • La production d’un atlas présentant toutes les cartes réalisées et décrivant les travaux effectués sur la frontière.

     

Pour des raisons évidentes de neutralité et de confidentialité, l’ensemble des travaux a été produit en France, dans les locaux de l’IGN. Ce projet qui a mobilisé plusieurs services de l’IGN, a ainsi fait appel aux technologies spatiales et de prises de vues aériennes ainsi qu’aux techniques géodésiques (précision d’implantation des bornes < 1cm) et photogrammétriques les plus perfectionnées.

On rappellera que le tracé précédent avait fait l’objet en 1996-1998 d’un bornage et d’une cartographie déjà réalisés par IGN France International. De 1996 à 1998, les ingénieurs de l’IGN avaient implanté 16 bornes intervisibles et fait procéder à leur matérialisation par la construction de bornes en béton. En 2010, IGN France International a cartographié le nouveau tracé de la frontière à diverses échelles et utilisé les derniers modèles de GPS bi-fréquence pour contrôler le bornage existant et implanter les nouvelles bornes.

La fiche du projet de démarcation et délimitation des lignes frontières (2010-2013)

La fiche sur la marquage de la frontière internationale (1996-1998)

La fiche "Défense / Sécurité civile",
La fiche "Géodésie / Métrologie"
La fiche "Cartographie/ INDG"