Inventaire des cultures, estimation des surfaces agricoles et de certains rendements dans la vallée et le delta du Nil, ÉGYPTE

Suite « aux émeutes du pain » survenues en Égypte en 2007 liées à une sous-estimation des importations de blé, le Ministère égyptien de l’agriculture a décidé de mettre en place de nouvelles mesures des surfaces agricoles et des rendements afin de contrôler si les statistiques livrées aux Ministères par les différents gouvernorats égyptiens étaient toujours fiables et non obsolètes. Il s’agissait de contrôler si les coefficients de redressement appliqués par les services statistiques d’année en année pour mesurer les surfaces et les rendements ne s’éloignaient pas de la réalité et n’engendraient pas un biais sur les résultats finaux.

Ce projet devait donc fournir de nouvelles informations fiables au Ministère de l’agriculture afin de lui permettre de piloter sa politique agricole, de connaître et maîtriser le potentiel de production agricole du pays. Mais surtout, la méthode proposée devait être rapide à mettre en place, efficace afin de livrer des statistiques cohérentes pour l’année 2008 et 2009.

Ainsi, grâce à un véritable transfert de compétences et de connaissances, IGN FI a mis en œuvre une collaboration efficace avec des experts locaux égyptiens. Ce transfert consistait à établir un protocole méthodologique basé sur une approche statistique aréolaire conduisant à une estimation des surfaces des principales cultures et des rendements du blé et du coton.

Cette méthodologie mise en place par IGN FI a été proposée et validée par un expert international du Ministère français de l’agriculture. Le plan d’échantillonnage proposé s’est inspiré du projet TERUTI / LUCAS « utilisation des terres / couverture cadre de la zone d’enquête statistique » lancé par Eurostat en 2001 et implémenté en 2006 dans 23 États membres de l’UE. Cet échantillonnage régulier constitué de plus de 30.000 points couvrait l’ensemble du delta et de la vallée du Nil.

Principaux objectifs et livrables

Le projet CIPA devait répondre aux objectifs suivants :

  • Réaliser un inventaire des cultures d’hiver et d’été
  • Éstimer les surfaces agricoles des cultures d’hiver et d’été
  • Évaluer les rendements du blé et du coton
  • Évaluer l’emprise des petits canaux d’irrigation
  • Évaluer la contamination des canaux d’irrigation et de drainage par la jacinthe d’eau

Pour ce faire un plan d’échantillonnage systématique constitué de plus de 30.000 points a été mis en place sur l’ensemble du territoire. Sur chaque point de sondage, une visite sur le terrain était réalisée par l’enquêteur qui recueillait des informations précises (type de culture, couvert arboré, description de l’environnement, présence de canal, de drain, de haie…) et ce dans un délai très court (2h30).

Chaque enquêteur appliquait une méthode d’enquête standard simple en suivant le guide d’instruction et devait systématiquement remplir une fiche d’enquête pour chaque site visité. A cet effet, il renseignait la fiche d’enquête sur la base d’une nomenclature standard contenant l’ensemble des cultures présentes sur le pays.

Livrables

  • Les supports de formations (ppt)
  • Les bases de données des points de contrôle et tables attributaires associées (Shape et Data Access)
  • Les fiches d’enquêtes terrain
  • Le guide d’instruction
  • Des fiches d’instruction
  • Les rapports méthodologiques
  • Les rapports statistiques
  • Les fiches de synthèse pour le Ministre de l’agriculture
  • Séminaire final de restitution des résultats

Chiffres clés

  • 120 enquêteurs, 12 superviseurs, 6 opérateurs (de saisie et de suivi)
  • 3.000 sites
  • 30.000 points de contrôle
  • 52.882 km² produits

2008 / 2010

Fonds de contrepartie d’aide alimentaire européens

Agriculture, Blé, Coton, Inventaire, Rendement, Statistiques, Télédétection, SIG, ESRI, Transfert de compétence, Formation, Contrôle qualité, Validation