Depuis plusieurs années, les forêts tropicales sont au cœur des enjeux globaux, au travers entre autres des conventions internationales sur le climat ou la biodiversité. Elles constituent des réservoirs de carbone et de biodiversité, et offrent des moyens de subsistance pour des millions de personnes. Les forêts du Bassin du Congo représentent 22% du couvert forestier mondial avec jusqu’à ce jour un faible taux de déforestation. Les pays d’Afrique de l’Ouest quant à eux, ont vu leur couvert forestier diminuer de 20% entre 2000 et 2010.

Une meilleure connaissance de ces évolutions constitue un prérequis à la mise en œuvre et au suivi des politiques de préservation des ressources naturelles et de planification des usages des terres agricoles et pastorales. Le suivi des dynamiques de ces territoires constitue par ailleurs un axe primordial dans la lutte contre le changement climatique.

L’observation de la Terre par satellite est reconnue comme un outil indispensable pour mesurer et suivre l’évolution de l’occupation des sols, notamment le couvert forestier ou les terres agricoles, ainsi que pour contrôler la mise en œuvre et le respect des politiques d’aménagement. Associées à des données thématiques complémentaires (pédologie, biodiversité, socio-économie, climat, etc.), les images satellitaires sont à la base de nombreuses applications pour l’agriculture, le foncier, l’élevage, la gestion des ressources en eau ou l’aménagement du territoire.

Ces dernières années ont vu en Afrique une réelle émergence de l’expertise locale dans le domaine de la télédétection. Néanmoins, le besoin de structuration et de renforcement de capacités reste important, afin de garantir une bonne appropriation par les équipes nationales de ces nouvelles technologies.

Principaux objectifs et livrables

Le projet OSFACO vise à améliorer la connaissance des dynamiques passées et actuelles en matière d’occupation des terres et de changement d’usage des sols dans plusieurs pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest, grâce aux outils d’observation spatiale. Capitalisant sur les résultats et acquis des projets OSFT et GEOFORAFRI, le projet OSFACO permettra de renforcer et élargir l’expertise locale et l’appropriation de l’imagerie satellitaire dans la conception, la mise en œuvre et suivi des politiques publiques d’aménagement durable du territoire.

La maîtrise d’ouvrage au niveau « multi-pays » est assurée par un consortium piloté par IGN FI. Les trois autres membres sont l’IRD (institut de recherche pour le développement), le CNES (centre national d’études spatiales) et l’IGN (institut national français de l’information géographique et forestière).

  1. Mise à disposition d’images satellitaires : Pour les 8 pays : mettre à disposition gratuitement des images satellites de haute résolution SPOT, en archive (SPOT 1 à 5) et en acquisition (SPOT6 et 7), sur l’ensemble des pays concernés, pour tous les utilisateurs impliqués dans l’aménagement durable du territoire et la gestion durable des forêts ; appuyer les entités en charge de la distribution de ces images dans chacun des pays Fournitures d’équipements et formations en télédétection et SIG proposées aux centres et services des administrations spécialisés en télédétection et cartographie, en complément des appuis déjà apportés par le projet GEOFORAFRI
  2. Appui à la production locale de cartographie : Appui ciblé à certains pays : transfert de compétences pour l’appui à la production de cartes d’occupation des terres et changement d’usage des sols, à partir d’images satellites, ainsi que l’actualisation de ces données
  3. Promotion de l’utilisation de l’image satellite. Cette composante inclut les activités suivantes :
  • Appel à projets de recherche visant à promouvoir l’utilisation opérationnelle de l’imagerie satellitaire pour le suivi de l’occupation des terres : 20 projets minimum seront financés (répartis dans les 8 pays)
  • Ateliers nationaux et régionaux organisés pour présenter les résultats des micro-projets soutenus et favoriser les échanges entre utilisateurs et développeurs d’applications de télédétection en Afrique
  • Amélioration de la communication et diffusion des données, produits et résultats

Chiffres clés 

  • 8 pays bénéficiaires : 3 en Afrique de l’Ouest, 5 en Afrique Centrale
  • Fourniture d’images SPOT sur 4,7 millions de km²
  • Financement et suivi de 20 projets de recherche (répartis dans les 8 pays)
  • Formation de plusieurs dizaines de cadres des administrations ministères cibles dans 3 pays minimum
  • Équipement des services techniques des ministères cibles (matériel et logiciels SIG et télédétection) dans 3 pays minimum
  • Appui à la cartographie de plus de 700.000 km² (3 pays)

Pour en savoir plus

www.osfaco.org

=> En savoir plus sur l’avancement du projet OSFACO

=> Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d’information

 

2016 / 2019

Agence Française de Développement

Images satellites, SPOT, Environnement, REDD+, GIEC, Déforestation, Occupation des terres, Renforcement de capacités, Assistance technique